Beni : La lucha exige la démission du maire et du procureur après le transfert ce jeudi à la prison centrale de leurs militants

La Lucha-BeniD’après des sources proches, les  militants de la Lucha arrêtés le lundi dernier viennent d’être  transférés à la prison centrale de KANGBAY. Et ce, sur ordre du maire ai  Modeste Bakwanamaha.

Au nombre d’une vingtaine, ces jeunes ont été arrêtés par la Police pour trouble à l’ordre public. Ce alors qu’ils manifestaient contre les massacres  à BENI et l’insécurité à Beni.

Le lundi 14-09 dernier, des magasins sont resté fermés. Certaines avenues menant vers le centre commercial de Matonge à l’entrée du quartier Ntoni et sur certaines avenues de Tamende-Kati dans la commune de Mulekera ont été barricadées. Le mouvement citoyen LUCHA a appelé à une série de manifestations. Ceci, pour protester contre la résurgence des tueries des civils dans cette partie du territoire congolais en proie à des massacres récurrents des civils.

Cette situation fâche les autres membres de la Lucha qui crient au vieol de la constitution. Cette dernière garantissant le droit de  manifestation. « Où est l’indépendance de la justice? Comment un procureur nouvellement installé peut céder à une manipulation politique au point de ne pas reconnaître sa place ».

Par conséquent, dans un message de la cellule de communication de la Lucha, le mouvement demande le départ de maire ai. En plus le remplacement rapide du nouveau procureur PHILIPPE ITONGO MAJIKO nouvellement installé à Beni. « La Région de Beni ne mérite pas un procureur de son genre qui reçoit les ordres des individus que de prouver l’indépendance de la justice » estime-t-il.

Vues : 172

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appelez directement ici

%d blogueurs aiment cette page :