Beni : La société civile de Cantine condamne le meurtre d’un civil de la commune par un militaire

Un jeune a été tué dans la nuit deLa société civile de Cantine jeudi à ce vendredi, 14/08/2020 dans la commune rurale de cantine. Selon la société civile de cantine, l’auteur du meurtre serait Putu Kanga Jérémie un militaire FARDC de l’unité Commando basé à Cantine. Warka Tanganyika Ezéchiel, vice-président des forces vives de Cantine renseigne que la cause du meurtre serait une dispute entre le civil et le militaire.

D’où, ce dernier n’a pas hésité à tirer sur le pauvre Grâce Kakule Silwamughuma dans sa hanche qui est mort sur le champ. Les faits ont eu lieu précisément au quartier Mangalala à Aloya-Cantine aux environs de 22h.
Face à cette situation, la société civile de cantine appelle l’armé à bien jouer son rôle. La population doit bénéficier la protection des militaire. Pour lui, des incompréhensions entre civile et militaire ne doivent finir en meurtre. Ceci, quel que soit l’ampleur de la pomme de discorde. Warka Tanganyika exprimant la désolation de la population, pense que ce énième cas pourrait avoir des incidences sur le mariage civilo-militaire.
Notons que la population a été prise de panique lors du crépitement de balle. Elle a cru à une attaque de la commune par un groupe armé. C’est que le matin que la nouvelle du meurtre a envahie les points chaud de la commune.

Rouge de colère, la population de Cantine est allée déposer la dépouille de la victime au camp militaire de Cantine. Et, au même moment elle a exigé l’ouverture d’une audience de flagrance. Ceci, avant l’inhumation de leur compatriote.
Grâce dit Lofo d’une vingtaine d’année fut un ancien joueur du club local de football Dynamique de Cantine.

Vues : 57

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appelez directement ici

%d blogueurs aiment cette page :