Beni : L’insécurité urbaine à la base d’une paralysie des activités dans la zone de santé de Beni

L’insécurité urbaine à la base d’une paralysie des activités dans la zone de santé de Beni

Les infirmiers et superviseurs de santé dans la zone de santé de Beni ont suspendu toutes les activités dans la zone. Il s’agit des activités préventives comme promotionnelles dans la zone de santé. En plus, l’envoie des rapports journaliers, hebdomadaires ainsi que mensuel vient d’être aussi suspendu.

Ces décisions ont été prises à l’issue d’une réunion extraordinaire tenue la mâtiné de ce mercredi 22 juillet 2020 par les infirmiers de Beni. Ceci, pour exprimer leur indignation face à ce cas d’assassinat qui touche leur corps. Seul un service minimum sera organisé dans les structures sanitaires de la zone de santé.

Ces agents de santé exigent que les assassins de leur confrère soient vite retrouvés et traduits en justice avant son inhumation.  Mr Kambale Sivasima Joseph a été tuée la nuit de mardi à ce mercredi, 22 juillet 2020 à Beni. Il est ancien Infirmier Titulaire de Beni-Paida et superviseur au Bureau de la Zone de Santé de Beni .

D’après des sources sur place, l’acte est signé par des militaires incontrôlé des FARDC. Ces bourreaux l’ont rencontré à son domicile au quartier Rwangoma où ils l’ont criblé des balles.

Ce meurtre a été à la base d’une vive tension dans les quartiers Paida et Rwangoma. Les manifestants ont emporté le corps du pauvre Joseph sur un brancard de fortune pour la morgue de l’hôpital général de Beni.

Vues : 49

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appelez directement ici

%d blogueurs aiment cette page :