L’achat de la plaque d’IMMATRICULATION de moto à Butembo, une affaire encore pas facile à réaliser

des motos sans plaque d'immatriculation à Beni_Congo Rico Business

Des détenteurs et conducteurs de moto de Butembo demandent le report du bouclage des engins sans plaque d’immatriculation qui circulent dans la ville. Une opération pourtant prévue d’ici début mars. Ceux-ci, dont la plupart sont taximen présentent différents motifs. C’est tout d’abord la faible sensibilisation autour de l’importance de la plaque d’immatriculation pour une moto. Certains estiment que la Direction Générale de Recette, DGI Butembo devrait intensifier des séances de sensibilisation pour conscientiser les taximen sur l’importance de la plaque d’immatriculation.

Par ailleurs, une autre couche de ces détenteurs et taximen moto a plutôt accusé la crise économique dans la ville. Pour elle, la présence des déplacés de guerre dans la ville de Butembo ne facilite pas la circulation de l’argent. Dans ce même sens, certains taximen font savoir qu’ils ont accueilli quelques déplacés. Une situation qui vient perturber les projets.

La Direction Générale de Recette, DGI Butembo, avec les autorités locales ont annoncé un bouclage des motos non-immatriculées d’ici le début de mars 2020. Une plaque d’immatriculation coute, selon les responsables de la DGI, à 25$. Un montant considéré élève par les concernés. Ces derniers sollicitent au même moment la révision à la baisse de ce prix.

Le coût de la vie monte à Butembo

Parlant de la conjoncture actuelle dans la ville, certains opérateurs économiques font savoir que la vie devient de plus en plus chère à Butembo. Ces vendeurs de vivre regroupés dans une association au marché de Vichai accusent l’insécurité dans les greniers de Butembo. Actuellement, le prix des légumes a presque doublé ou même triplé. Selon cette maman rencontrée avec un fagot d’amarante en main, cette quantité qu’elle achetait il y a peu à 500Fc, elle l’achète maintenant à environ 1500Fc.

Pour ce, ces opérateurs demande que la sécurité soit rétablie dans la région de Beni, considérée comme principale endroit de ravitaillement de la ville de Butembo. La ville de Butembo a reçu plus 1000 ménages déplacés venu de l’ouest du territoire de Beni. Tous fouillant la dernière incursion rebelle  ADF dans le milieu faisant plusieurs morts parmi les civils.

Vues : 69

1 réflexion sur “L’achat de la plaque d’IMMATRICULATION de moto à Butembo, une affaire encore pas facile à réaliser”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appelez directement ici

%d blogueurs aiment cette page :