Butembo : Déguerpissement massif de Rughenda, le procureur reconnait une erreur dans le jugement

déguerpissement de rughenda congo rico business_Le Coq

Le procureur près le Tribunal de Grande Instance de Butembo a reconnu, le jeudi, 06/02/2020 une erreur dans le jugement sur l’affaire de conflit foncier au quartier Rughenda, en commune Bulengera.

D’après le Magistrat Valérie, le jugement rendu par ses collègues en faveur de M. Mboko ne donne pas assez de précisions pour orienter son exécution. C’est notamment en rapport avec les limites de la concession en conflit. Il est difficile de savoir s’il s’agit de la limite Est ou Ouest moins encore Nord ou Sud. Ce qui, estime le procureur, le déguerpissement a été effectué en dehors de l’esprit du jugement.

Jusqu’à présent les concernés n’ont pas encore donné leur commentaire quant à ce.

Un déguerpissement massif et inhumain

Plus de 100 ménages ont été déguerpis de leurs habitations dans les cellules Vusumba, Mutitiro Mbolu et Kitakondwa au quartier Rughenda en commune Bulengera. Ces habitants qui passent nuit, certains à la belle étoile et d’autres dans des conditions inhumaine demande au gouvernent de reconstruire les maisons. Dans un mémorandum lu devant la présidente du TGI, ces « infortunés » précisent qu’ils ont été victimes d’une exécution anarchique du jugement sous RCA777. Ils estiment à plus de 36000 les dommages matériels causés par cet acte.

Notons qu’au cours de leur dernière marche contre cette situation, la police a usé des méthodes plus sévères pour réprimander la manifestation. Certains observateurs ont qualifié de plus rude cette répression depuis une dizaine d’année.

Vues : 118

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appelez directement ici

%d blogueurs aiment cette page :